InfosRecevez par courriel le bulletin d'informationClique ici
Fédéral

LE 17 OCTOBRE, POUR L’EMPLOI ET LA DIGNITÉ, MARCHONS !

  • septembre 28, 2020
  • 4 min read
LE 17 OCTOBRE, POUR L’EMPLOI ET LA DIGNITÉ, MARCHONS !

Au nom de la quête effrénée du profit, le capitalisme en crise poursuit son oeuvre mortifère en détruisant chaque jour des dizaines de milliers d’emplois dans le monde, en saccageant les ressources naturelles, en attaquant les libertés démocratiques et les droits sociaux conquis par les luttes syndicales et politiques.

En France, sous couvert des effets économiques de la pandémie, de nouveaux plans de licenciements et de fermetures de sites de productions sont annoncés quotidiennement, plongeant toujours plus de travailleurs, et leurs familles, dans des difficultés matérielles immédiates et la peur du lendemain.

Le gouvernement appuie cette nouvelle phase de l’offensive du capital avec un nouveau train d’aides financières massives au grand patronat, qui fait ainsi payer la casse sociale par nos impôts !

Dans le but de désarmer les travailleurs face à cette vague de licenciements, la répression antisyndicale bat son plein, encouragée par les mesures gouvernementales de restriction des droits syndicaux et des prérogatives des instances de représentation du personnel.

Dans le même temps, pour diviser le monde du travail et détourner le débat public de la question sociale, le gouvernement joue la carte sécuritaire et fait sienne les thèses xénophobes de l’extrême droite.

Alors que le pays a tenu ces derniers mois grâce aux efforts et sacrifices de celles et ceux qui, par leur travail, produisent les richesses et les services essentiels, ceux qui ont contribué à nous désarmer face à la pandémie l’utilisent aujourd’hui pour poursuivre leur entreprise de démantèlement des conquêtes sociales et démocratiques.

Il n’y a aucune fatalité à laisser sévir cette minorité avide et égoïste qui, dans son seul intérêt, prétend nous contraindre à de nouveaux sacrifices !
Nous sommes déterminés à lutter, à oeuvrer au rassemblement avec toutes celles et ceux qui, comme nous, refusent l’injustice permanente et l’avenir délétère que le capital veut nous imposer.

Nous affirmons la nécessité de construire un processus de lutte inscrit dans la durée et y apportons notre contribution avec les marches pour l’emploi et la dignité, initiées en ce mois de septembre.

Parce que nous devons en finir avec l’exploitation capitaliste de l’être humain et de la nature, parce que nous avons besoin de construire un nouvel horizon social et démocratique, nous marcherons à Paris, le 17 octobre pour :

• L’arrêt immédiat de tous les plans de licenciements engagés,
• La restitution des aides publiques par les entreprises qui ont engagé de tels plans,
• Le rétablissement de l’Impôt Sur la Fortune et des mesures exceptionnelles de taxation des profits et du capital à la hauteur des besoins immédiats de financement public,
• La nationalisation des secteurs stratégiques pour notre souveraineté alimentaire, sanitaire, industrielle, énergétique et numérique,
• Le SMIC à 1.800 euros, l’égalité salariale femmes/hommes, et l’augmentation des salaires, pensions, allocations et minima sociaux,
• L’abandon de la réforme de l’assurance chômage,
• Un plan pluriannuel d’investissement public dans la ré-industrialisation et la transition environnementale,
• L’arrêt de la casse de la Sécurité Sociale et la garantie de son financement par les cotisations sociales,
• Le renforcement des droits et garanties définis par le Code du Travail et le Statut des fonctionnaires, ce qui nécessite l’abrogation des lois régressives votées par les gouvernements successifs,
• Un plan de titularisations dans la fonction publique et de créations des centaines des milliers de postes nécessaires dans les services publics pour répondre aux besoins de la population,
• La régularisation des travailleurs sans papiers, aux côtés desquels nous serons dans la rue ce 17 octobre.

Contact presse
Amar LAGHA
Secrétaire général
Tél : 06 74 29 01 51

About Author

Federation CGT du commerce