InfosRecevez par courriel le bulletin d'informationClique ici
Fédéral

LE MASSACRE À L’EMPLOI SE PRÉCISE CHEZ AUCHAN

  • novembre 27, 2020
  • 2 min read
LE MASSACRE À L’EMPLOI SE PRÉCISE CHEZ AUCHAN

Alors que certains salariés ont subi l’activité partielle face aux fermetures des rayons dit non essentiels, avec une perte de revenus, d’autres font face à une casse sociale des plus violentes par la suppression de leurs emplois :

SAV : 490
Logistique : 300
FH : 170
Caisse : 124 Administratif : 129 Contrôle gestion : 47

La famille Mulliez a décidé, pour assouvir ses considérations économiques, de sacrifier des emplois et des familles.

Avec l’arrivée prochaine de l’automatisation en caisse, le parcours d’achats des clients va prendre un nouvel horizon. Le client va devenir demain un salarié bénévole en remplissant, en scannant et en payant ses courses. Ce qui n’est pas pour déplaire aux actionnaires qui espèrent voir se dessiner de nouveaux profits juteux.

L’entreprise compile 500 millions de CICE, paye ses salariés au ras du SMIC, dégage une fortune estimée à 26 milliards d’euros et en redistribue 2 milliards à ses actionnaires.
L’entreprise Auchan fait délibérément le choix de faire du profit sur le dos des salariés qui, pourtant, font preuve de leur utilité pendant les périodes de confinement tant pour répondre aux besoins des citoyens que pour assurer la pérennité économique de l’entreprise

Avec 134 millions de bénéfices et une avance de 79 millions d’euros par rapport à l’objectif, il n’est plus à prouver que l’argent public et la sueur des travailleurs se transforme en or dans les poches de la famille Mulliez.

La Fédération CGT Commerce et Services et toutes les structures CGT d’Auchan ne cesseront de dénoncer ce holdup orchestré en toute impunité par Auchan et mettront tout en œuvre pour mobiliser et organiser la riposte nécessaire.

Contacts presse

Gérald VILLEROY
DSC Auchan retail

Brigitte COUDERC
Secrétaire fédérale
Tél : 06 74 29 01 51

About Author

Federation CGT du commerce