InfosRecevez par courriel le bulletin d'informationClique ici
Contenu

ÉCHANGES 399 – Mai 2021

  • juin 16, 2021
  • 3 min read
ÉCHANGES 399 – Mai 2021

La situation sociale et sanitaire s’aggrave, le nombre de victimes en France et dans le monde grandit.

On nous promène avec des vaccins de plus en plus chers et non accessibles pour toutes et tous, des brevets bloqués alors que le monde meurt, tout ça pour du profit.

Des lois, des ordonnances à la pelle, de plus en plus liberticides et antidémocratiques pour museler la population qui souffre. La politique du Gouvernement, ayant pour seule priorité la protection des chefs d’entreprises et du capital, n’hésite pas à sacrifier la classe ouvrière.

Des milliers et des milliers de licenciements, des productivités accrues, des salaires indignes, des jeunes livrés à eux-même, des retraités oubliés, des services publics de plus en plus démantelés, une fiscalité à la solde des plus riches…

Nous ne pouvons plus nous satisfaire de cette politique d’austérité, de ces miettes qui nous sont versées et de ces remerciements, nous devons exiger que cela change. Et pour cela nous devons nous mobiliser, nous regrouper, converger et présenter une CGT en ordre de bataille à la conquête de nos droits et de ce qui nous revient par la sueur de notre travail.

Nous ne pouvons plus être séparés, nous battre chacun de notre coté, par secteur, par profession. Nous sommes tous les damnés de cette politique et nous devons répondre d’une seule voix, celle de la révolution !

C’est pourquoi nous appelons tous les salariés, tous les syndiqués à se mobiliser pour stopper cette politique, et à participer à toutes les actions qui mèneront à notre victoire.

De plus nous appelons l’ensemble de nos camarades à signer très massivement la lettre pétition, « Pour une CGT à la hauteur des enjeux de la période » qui va dans le sens d’une riposte générale. Elle est disponible sur le site fédéral.

Un grand nombre de camarades de notre organisation l’ont déjà signée et nous devons la diffuser et la faire vivre dans notre organisation.
Nous ne devons pas attendre d’avoir tout perdu pour nous révolter, ce sera trop tard, car tout ce qui est perdu est perdu… Au contraire, allions nous pour nous battre tous ensemble et conquérir de nouveaux droits, qui protègent nos populations, la classe ouvrière et qui nous permettent de vivre dignement de notre travail.

Battons-nous pour une meilleure répartition des richesses, pour que les services publics soient au cœur de notre société, à la disposition de tous les citoyens, de toutes et de tous, dans la santé, les administrations, les transports, l’énergie, les télécommunications…

Renationalisons tous ce qui fait la société, où l’humain passe avant les profits.

Alors, camarades, mobilisons-nous pour que demain soit notre jour.

About Author

Federation CGT du commerce