InfosRecevez par courriel le bulletin d'informationClique ici
Fédéral

Chez GO Sport, les commissaires au compte refusent de valider les comptes

  • décembre 16, 2022
  • 2 min read
Chez GO Sport, les commissaires au compte refusent de valider les comptes

Ce mardi 13 décembre 2022 lors de l’Assemblée Générale, les commissaires aux comptes ont refusé de valider les données financières de l’entreprise Go Sport tout en stipulant l’état de cessation de paiement depuis les mois d’octobre et novembre.

Le Groupe HPB où est rattaché GO Sport, nous a présenté le rapport d’un cabinet de conseil financier, qui va à l’inverse de l’avis des CAC et de nos experts, et de surcroît avec des chiffres erronés… « Une coquille de 14 millions ! » qui nous ferait basculer d’une position de trésorerie positive à une position négative.

Le 13 décembre se tenait également l’audience devant le Tribunal de Commerce de Grenoble en vue de la désignation d’un administrateur provisoire, afin d’obtenir les éclaircissements nécessaires sur la comptabilité de l’enseigne.

Au cours de cette audience, HPB, considérant que nous ne sommes pas en état de cessation des paiements, a émis le souhait de solliciter l’ouverture d’une procédure de conciliation, procédure préventive qui vise à trouver un potentiel repreneur choisi par HPB. Les représentants du personnel n’auront pas leurs mots à dire.

Mais cette procédure constitue surtout un moyen de gérer les difficultés en toute confidentialité tout comme les 26.5M€ qui ont été remontés au groupe HPB pour des projets de fusion et acquisition qui doivent servir GO Sport, là aussi, confidentiels…

La direction du groupe HPB soutient qu’une alternative devrait voir le jour avant le 31 décembre 2022 n’est que la poudre aux yeux car aucune information/consultation du CSE Central pourtant obligatoire des instances n’est prévue.

Plusieurs interrogations se posent notamment à savoir si les 26.5 millions d’euros n’aurait pas été rétrocédée à Camaïeu pour payer les salaires ?

En tout état de cause les dirigeants doivent répondre de leur gestion calamiteuse ou programmée des finances de l’entreprise.

La Fédération CGT Commerce et Services mettra tout en œuvre pour que les salariés puissent disposer d’éclaircissements sur la situation et les accompagnera dans la lutte contre cette destruction d’emplois.

Contacts presse

Pascal BIAMONTI
Délégué Syndical CGT Go Sport
Tél : 06 09 58 22 44

Othmane ZEMRI
Délégué Syndical CGT Go Sport
Tél : 06 03 15 71 20

Elhdaji NIANG
Secrétaire fédéral
Tél : 06 95 91 03 92

About Author

Federation CGT du commerce