fede.commerce.services@cgt.fr / 01 55 82 76 79

Fédéral

Vertbaudet : la direction doit arrêter son mépris envers les salarié·es et ouvrir des négociations !

  • avril 4, 2023
  • 1 min read
Vertbaudet : la direction doit arrêter son mépris envers les salarié·es et ouvrir des négociations !

Depuis le 20 mars 2023, plus d’une centaine de salariés, dont 90 % de femmes, ont cessé la production pour obtenir l’ouverture de négociations sur les salaires et sur les conditions de travail.

La direction de Vertbaudet, sous les ordres du fonds d’investissements EQUISTONE, dont l’actionnaire majoritaire est le fils de François Fillon, refuse d’écouter les revendications des grévistes, et ne répond que par le mépris. Pire encore, le directeur du site profère des propos sexistes à l’encontre des femmes en lutte.

La Fédération CGT Commerce et Services exige l’ouverture immédiate des négociations, et prépare des actions coup-de-poing dans les magasins de l’enseigne pour faire entendre raison à Vertbaudet.

Contacts presse

Manon Ovion
Déléguée Syndicale
Tél : 06 09 82 51 05

Sylvie Vachoux
Secrétaire fédérale
Tél : 06 41 33 55 24

About Author

Federation CGT du commerce