InfosRecevez par courriel le bulletin d'informationClique ici
Fédéral

Mise en place du chômage partiel au sein du groupe Carrefour

  • novembre 13, 2020
  • 2 min read
Mise en place du chômage partiel au sein du groupe Carrefour

Malgré une croissance au troisième trimestre de 3.8 % au niveau national et malgré les annonces du PDG Carrefour sur les mesures visant à améliorer l’attente en caisse, réduire les ruptures en rayons, le groupe annonce le recours au chômage partiel à partir du jeudi 12 novembre.

Carrefour évoque comme raison la fermeture des rayons dits non-essentiels.

D’autres entreprises du groupe ont d’ores et déjà prévu d’utiliser également cette manne financière que représente la prise en charge partielle des salaires par l’État.

La CGT rappelle que le recours à l’activité partielle est financé par les subventions publiques, par les impôts et les cotisations.

Sans oublier les aides de l’État de 755 millions d’euros que Carrefour a perçues ces dernières années au titre du CICE, ainsi que les récents allégements de « charge patronale ».

Ceci est d’autant plus aberrant que tous les secteurs des magasins souffrent d’un manque de personnel récurrent depuis plusieurs années, au détriment du service dû à la clientèle.

Carrefour fait le choix délibéré d’avoir recours à des fonds publics afin, encore une fois, de rationaliser les coûts et de profiter de l’aubaine financière pour réaliser des économies substantielles sur le dos des contribuables.

La CGT va solliciter les services de l’État afin que celui-ci limite l’indemnisation aux entreprises qui en ont réellement besoin.

La Fédération CGT Commerce et Services et la CGT Carrefour Hypermarchés appellent, d’ores et déjà, l’ensemble des salarié.e.s à se mobiliser massivement le 27 novembre, jour du Black Friday.

Contacts presse

Frank GAULIN
Délégué National CGT
Carrefour Hypermarchés
Tél : 06 82 07 11 02

Amar LAGHA
Secrétaire général
Tél : 06 74 29 01 51


About Author

Federation CGT du commerce