InfosRecevez par courriel le bulletin d'informationClique ici
Fédéral

Commerce de gros : La montagne accouche d’une souris

  • février 10, 2022
  • 2 min read
Commerce de gros : La montagne accouche d’une souris

La dernière réunion de « négociation » pour la grille conventionnelle des salaires s’est clôturée sur un désaccord de la proposition patronale qui est 3.2% applicable sur le premier niveau de la grille 1554 €.

Les organisations syndicales non signataires ont sollicité un rendez-vous pour débattre de ce point avec le cabinet du ministre.

C’est en date du 23 février que les négociateurs en branche CGT ont interpellé le cabinet du ministre du travail sur ce taux d’augmentation proposé par la section patronale.

En effet, ce taux de 3.2% s’applique sur des niveaux en dessous le smic (1603€) et fausse le montant de l’augmentation effective des salaires.

Les salariés ne vont voir une réelle augmentation de leur grille de 0.1 % au-delà du montant du smic soit 1€20 mensuel de plus pour le premier niveau.

2 ans de statut quo pour aboutir à ça !

Le ministre du travail a noté cette avancée sociale qui est de 0.11 % et non de 3.2 % comme annoncé.

La Fédération CGT Commerce et Services revendique 2000 euros de base pour tous, un salaire décent dans un contexte inflationniste qui pénalise la majorité des travailleurs.

Contacts presse

Isabelle Pain
Négociatrice de branche
Tél : 06 45 15 62 70

Sylvie Vachoux
Secrétaire fédérale
Tél : 06 41 33 55 24

About Author

Federation CGT du commerce